Dans ses toiles et dessins inquiétants, Iris Levasseur utilise la forme humaine à la fois comme médium et comme message. « Ce qui est irrésistible, confie-t-elle dans une récente interview, c’est de donner naissance à des corps - d’avoir à sa disposition les corps dont on rêve ». Levasseur avoue son penchant pour la figuration rude et impitoyable de Max Beckmann et Otto Dix, mais ses créations rappellent également celles de Francis Bacon.  « Des personnages isolés semblent prostrés ; ils sont penchés, retournés, certains avachis au sol. Peints dans des teintes sombres, ils émergent de surfaces brumeuses, tels des sculptures humaines. Le léger décalage de chaque socle, sur lesquels ils prennent appui suggère alors une subtile profondeur, une improbable torsion, créant l’illusion d’un infime mouvement.» nous rappelle Isabelle Le Pape. 

Ces figures gisantes sont-elles endormies, inconscientes ou mortes? Dans l’œuvre d’Iris Levasseur, les questions n’apportent que d’autres questions. Quant aux dessins de Marko Velk ils paraissent répondre aux lois physiques de la rémanence : soit la persistance d’un phénomène après la disparition de sa cause. Car après tout, qui aujourd’hui se souvient précisément de l’Ophélie de Shakespeare, qui sait encore lire les gestes hiératiques des scènes religieuses, qui comprend la signification des vanités à l’heure où elles s’affichent gaiement, frivoles et phosphorescentes, sur les tee-shirts ou les sacs à la mode ? La cause des images s’est perdue parmi les gouffres du temps, mais les images elles-mêmes persistent, insistent, brûlent et brillent encore comme ces étoiles mortes constellant les songes des poètes. Marko Velk en ressent le potentiel de dé-saisissement, d’arrachement, de déstabilisation de notre propre contemporanéité... Ces fantômes frappent à la porte de son regard et ouvrent des abîmes d’espace et de temps...

Foire - Drawing Now

Iris Levasseur // Marko Velk // Florence Reymond

Inscrivez-vous à notre newsletter et ne manquez plus nos

futures expositions !

Merci pour votre envoi !

© 2021 by Galerie Odile Ouizeman.